Tous les prix de l’immobilier en Occitanie

Vous avez un projet d’achat de maison ou d’appartement, le Salon de l’Immobilier Toulouse-Occitanie est ouvert pour trois jours du 9 au 11 mars 2018 au parc des expositions de Toulouse. L’occasion d’affiner votre projet avec des professionnels.

Les taux de crédit pourraient remonter

Alors que les taux de crédit immobiliers sont toujours aussi bas, autour de 1,4 à 1,6% en moyenne, mais ils pourraient repartir à la hausse dans les prochains mois, les prix de l’immobilier ont commencé à remonter. Ils ont grimpé de 5% l’an dernier sur Toulouse, autour de 2 600 euros le mètre carré en moyenne pour un appartement, même s’ils restent raisonnables si on les compare à d’autres grandes villes, c’est 1 000 euros de moins au mètre carré qu’à Bordeaux, à Nice ou à Lyon !

Pour Maitre Philippe Pailhès, le vice-président de la chambre des notaires d’Occitanie, c’est vraiment le moment de se lancer.

« les prix restent abordables, mais les taux risquent de remonter » Philippe Pailhes de la Chambre des Notaires

Plus on s’éloigne de Toulouse, plus les prix baissent

Vous avez des goûts de luxe, dans les beaux quartiers de l’hyper centre de Toulouse (Capitole, Carmes, Saint-Georges, Saint Aubin)  il vous faudra débourser 200 000 euros pour un T2, 125 000 euros si vous choisissez le quartier des Minimes, 95 000 euros à Soupetard.

Pour une maison, les prix tournent autour de 550 000 euros à la Cote Pavée, 394 000 euros à Balma de l’autre côté du périphérique, ce sera deux fois moins cher si vous choisissez le quartier de Lalande certe moins prestigieux, une maison s’y négocie autour de 203 500 euros.

Les prix du mètre carré des appartements anciens sur les communes de Haute Garonne - Aucun(e)
Les prix du mètre carré des appartements anciens sur les communes de Haute Garonne – @Chambre des Notaires

Si vous faites 45 minutes d’autoroute, vous gagnerez une pièce de plus dans votre appartement. A Montauban, un T3 vous coûtera 86 000 euros en centre-ville, 63 000 euros à Pamiers dans l’Ariège, où les prix augmentent de 5%, alors qu’ils sont en baisse de 9% à Foix. A Foix, une maison avoisine les 120 000 euros, 73 000 euros à Lavelanet.

Dans le Gers, les prix des maisons baissent de 4% en moyenne, sauf dans le secteur Gimont et l’Isle Jourdain.

Les prix sont stables à Cahors, mais augmentent de 8% à Rodez.

Dans le Tarn, après une envolée des prix due au classement au patrimoine mondial de l’Unesco, les prix ont tendance à se stabiliser à Albi (+3%), alors qu’ils grimpent de + 9% à Castres. A Albi, un T3 en centre-ville se négocie autour de 105 000 euros, 77 000 euros à Castres.

Le prix des maisons en Occitanie - Aucun(e)
Le prix des maisons en Occitanie – @Chambre des Notaires

A noter que les prix de l’immobilier se maintiennent dans les stations de sport d’hiver, à Ax les Thermes, un T2 se négocie à 83 000 euros, un T3 à 107 000 euros.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *